06/02/2008

A TOI DE PRENDRE TON DESTIN EN MAIN

TU AS DECIDE

DE TE PRENDRE EN MAIN



                     dyn005_original_320_222_gif_2515333_686e5e60f06b333b58365129ee71230d




FORMIDABLE



UNE AIDE:

tél : 0496/276596

réunion les premier et troisième jeudi du mois à 19h30

Centre Culturel Régional

de Marche-en Famenne

09:02 Écrit par asbl J. A. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/02/2008

Réglementer les jeux de hasard en ligne ?

Le Soir - 01-02-2008
Réglementer les jeux de hasard en ligne ?
Le ministre de la Justice Jo Vandeurzen (CD&V) veut « rapidement » modifier la
loi sur les jeux de hasard afin de rendre obligatoire l'obtention d'une licence
pour le poker en ligne, les casinos en ligne et les jeux par SMS. L'idée n'est
pas neuve. En 2006, déjà, l'ex-ministre de la Justice, Laurette Onkelinx (PS),
avait déposé un projet de loi censé réglementer les sites de paris et de jeux
de hasard en ligne : une activité qui, pour illégale qu'elle soit, prospère sur
le Net. Faute de temps, ce projet n'avait toutefois pas pu être adopté au terme
de la législature.
En 2003, on estimait à quelque dix millions le nombre d'internautes qui, en
Europe, fréquentent assidûment ces sites (très rentables) sur lesquels on peut
jouer à tout et parier sur n'importe quoi. Des personnes qui ne devraient pas
avoir accès au jeu peuvent jouer : les moins de 21 ans comme les interdits de
jeu. Or, les risques d'assuétude sont réels : « Les adolescents sont de deux à
quatre fois plus susceptibles que les adultes de développer une dépendance au
jeu », concluait en 2004 une étude menée par l'International centre for youth
gambling problems.
Reste aussi que l'internaute ne maîtrise pas la règle du jeu : il sait rarement
où il joue et rien ne lui garantit que ses gains éventuels lui seront payés. Il
n'est pas davantage assuré de la régularité du jeu. L'idée soutenue par la
Commission des Jeux de Hasard est moins de contrôler le phénomène que de
proposer aux joueurs une offre alternative, légale, d'autant plus susceptible
de les séduire qu'elle leur fournirait toutes les garanties qu'ils n'ont pas
ailleurs. L'idée serait d'accorder aux opérateurs déjà autorisés des licences
qui leur permettraient d'exploiter en ligne des jeux soumis aux règles en
vigueur dans la réalité.

20:54 Écrit par asbl J. A. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |